Table basse restaurée

Des couleurs neutres patinées pour une ambiance apaisante

La table composée d’un plateau présentant un placage en hêtre endommagé et de pieds massifs sculptés a nécessité quelques réparation.

J’ai commencé par un nettoyage et ponçage des pieds. Pour le plateau j’ai poncé avec précaution car le placage étant décollé et brisé par endroit, j’ai dû retirer les parties les plus abimées en les découpant au cutter. J’ai appliqué un peu de colle à bois sur les bords fragilisés.

Après séchage, j’ai appliqué un enduit spécial bois très fin afin de combler les manques. J’ai pris soin de lisser avec une petite spatule. Encore un temps de séchage puis ponçage à la main avec un papier de verre grain 240, puis dépoussiérage, une deuxième application a été nécessaire avec la même opération.

On arrive enfin à l’application de la peinture sous-couche, sur la totalité de la table, pieds et plateau!

Après séchage, égrenage doux, on touche au but : La peinture de finition;

Sur les pieds, application d’une peinture à la caséine couleur argile tandis que sur le plateau, j’ai appliqué une peinture de même composition dans une teinte grège (mais en deux couches en respectant les temps de séchage). J’ai essuyé légèrement certains reliefs quand la peinture était encore fraîche afin de laisser apparaître de très fines traces de blanc de la sous-couche, puis après séchage, je suis allée plus loin et j’ai donné quelques touches de papier de verre afin d’user un peu plus la peinture par-ci par-là et retrouver le bois.

J’ai passé une couche de vernis incolore satiné sur l’ensemble de la table.

Ensuite pour une obtenir une patine vieillie, j’ai appliqué au pinceau une légère couche de vernis teinté chêne moyen sur les pieds.

Pour le plateau, j’ai appliqué après égrenage une seconde couche de peinture couleur grège. Après séchage, j’ai appliqué au spalter une couche de vernis incolore.

Puis après encore un égrenage et j’ai appliqué au pinceau du vernis teinté chêne moyen, il faut procéder rapidement, car le vernis sèche très vite et l’effet du glacis recherché ne supporte pas trop de coups de pinceau successifs.

Pour finir, uniquement sur le plateau et après séchage complet : vernis incolore pour protéger la surface soumise aux liquides et aux chocs.

Sur les pieds moins soumis aux chocs et afin de faire ressortir la patine sur les reliefs j’ai ciré les pieds, puis lustré.

L’ effet vieilli, le contraste entre les teintes du plateau et des pieds de la table et ses courbes élégantes ont redonné à ce meuble tout le charme qu’il méritait.